L’aire linguistique et culturelle catalane est répartie entre huit territoires administratifs différents appartenant à quatre États: Espagne, France, Italie et Andorre. Elle s’étend sur 750 kilomètres du nord au sud, couvre environ 65.000 km2 et concerne plus de douze millions d’habitants, dont onze millions ont le catalan comme langue officielle. La production éditée en catalan s’élève à quelques 8.500 titres par an, semblable à celle d’un État européen moyen.

Pasos_Catalans

En Italie l’Alguer est un petit territoire au nord-ouest de l’île de Sardaigne, avec quarante cinq mille habitants. Au Moyen-Âge, les souverains de la couronne catalano-aragonaise dominaient toute la Méditerranée occidentale: Catalogne et Valence, les îles Baléares, la Sardaigne, la Sicile, Naples et le sud de l’Italie. Pour mieux contrôler la Sardaigne, toujours turbulente, la cité de l’Alguer avait été repeuplée de catalans venus du continent.

En France, la Catalogne Nord coïncide presque avec le département des Pyrénées-Orientales (la plus grande partie du Fenouillèdes occitan y a été rattachée sous la Révolution française). Avant son annexion au royaume de France, sous Louis XIV, la Catalogne Nord faisait partie de la Principauté de Catalogne dont elle n’était pas différenciée, ni par son origine ni par son statut.

Dans ces deux territoires français et italien le catalan n’est pas langue officielle. Cependant, en Italie il existe un cadre constitutionnel pour les langues minorisées; il est mis à profit en Sardaigne pour le sarde et pour le catalan.

L’Andorre est un État indépendant, le seul de cet ensemble linguistique. Depuis le 28 juillet 1993, elle est le 184e membre de l’ONU. Le catalan y est seule langue officielle. À l’origine, et pendant plusieurs siècles, l’Andorre n’était pas différenciée de la Catalogne. Comme d’autres vallées montagnardes, elle bénéficiait de franchises et de privilèges. L’évolution historique a maintenu puis consolidé ces éléments particuliers qui ont abouti à la formation d’un État.

Les cinq autres territoires font tous partie de l’État espagnol. Le plus important est la Catalogne, à la fois par la population, par le poids économique, par l’usage de la langue et par la production culturelle. De plus, Barcelone exerce un rôle réel de métropole et de centre du marché culturel. Une partie de la Catalogne historique est rattachée à la communauté autonome d’Aragon: la Franja de Ponent (la Frange du Ponant), où le catalan, tout comme l’aragonais, ne sont pas langues officielles. Inversement le Val d’Aran, compris dans l’autonomie catalane, est de langue occitane. Le statut d’autonomie de Catalogne protège l’occitan et lui donne la co-officialité dans la vallée.

Le Pays Valencien est l’autre territoire catalan important; il y a ensuite les Iles Baléares et, enfin, un petit territoire dans la région de Murcie, le Carxe, autrefois mis en valeur et peuplé par des valenciens.


L’Alguer

La Catalogne Nord

La Catalogne

La Frange du Ponant

Le Pays Valencien

Les Iles Baléares

Le Carxe